Votre navigateur est obsolete.

Veuillez le mettre à jour gratuitement, afin d'améliorer ses performances et ainsi avoir un meilleur confort de navigation.

Menu
LE GOUVERNEMENT PLACE LE VEHICULE AUTONOME AU COEUR DE LA STRATEGIE INDUSTRIELLE FRANCAISE

21 novembre 2017

LE GOUVERNEMENT PLACE LE VEHICULE AUTONOME AU COEUR DE LA STRATEGIE INDUSTRIELLE FRANCAISE

 

Ce lundi se tenait le Conseil National de l’Industrie (CNI) au sein du Centre R&D Valeo de Bobigny. Présidé par le Premier Ministre, Edouard Philippe, le CNI a pour objectif d’améliorer la compétitivité de l’industrie, renforcer les filières et développer les emplois et compétences associés. En marge de ce CNI, Edouard Philippe accompagné de 8 Ministres de son gouvernement a emprunté AUTONOM SHUTTLE au sein du site, une manière d’introduire et d’illustrer la place stratégique qu’a le véhicule autonome dans les plans du gouvernement.

A l’occasion du Conseil National de l’Industrie, le Premier Ministre, Edouard Philippe à exposé son projet industriel pour relancer l’industrie française, et repositionner la France à sa place au niveau international. Le CNI réunit également les acteurs de l’Industrie comme les entreprises, et les représentants des salariés autour de thèmes stratégiques tels que l’innovation, la formation et le financement des entreprises.

 

AUTONOM SHUTTLE, LA NOUVELLE SOLUTION DE TRANSPORT DU GOUVERNEMENT

Ce Lundi sur le site de Valeo à Bobigny , le Premier Ministre, Edouard Philippe, a rencontré Christophe Sapet, Président de NAVYA, et Jacques Aschenbroich, PDG de Valeo, pour une démonstration de l’AUTONOM SHUTTLE, la navette autonome commercialisée par NAVYA depuis 2015 .

Le groupe français Valeo, équipementier automobile, a fait son entré au capital de NAVYA en octobre 2016 lors d’une levée de fonds de 30 millions d’euros. Cette collaboration a permis à NAVYA d’avoir accès aux technologies et matériels du groupe en vue de leur intégration sur la gamme AUTONOM.

 

Christophe Sapet accueillant le Premier Ministre, Edouard Philippe et Valérie Pécresse, la Présidente de la Région Île-de-France, .

Avant de dévoiler ses projets de reconquête industrielle, le Premier Ministre, et les membres de son gouvernement sont ensuite montés à bord de la navette pour prendre la direction du Conseil National de l’Industrie en mode totalement autonome.

 

Découvrez le trajet des membres du gouvernement dans l’AUTONOM SHUTTLE

Lors de ce trajet la navette AUTONOM SHUTTLE de NAVYA a transporté : Edouard Philippe – Premier ministre ; Nicolas Hulot – Ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire ; Bruno Le Maire – Ministre de l’économie et des finances ; Elisabeth Borne – Ministre des transports ; Brune Poirson – Ministre de la transition écologique et solidaire ;  Mounir Mahjoubi – Secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargé du Numérique ; Valérie Pécresse – Présidente d’Île de France


 

LES VÉHICULES AUTONOMES, MISSION N°1 SUR LA FEUILLE DE ROUTE DU GOUVERNEMENT

Pour relancer l’industrie française, le chef du gouvernement a dévoilé les orientations de son projet de reconquête. Outre la création d’un fonds public pour l’innovation à hauteur de 10 milliards d’euros, il présente le développement des véhicules autonomes comme mission n°1 pour les mois à venir.

 

« S’agissant du véhicule autonome, les progrès sont rapides sur le plan technologique ... cela requiert une transformation profonde du cadre réglementaire, un aménagement des villes et des territoires, une offre industrielle performante, une adaptation de compétences qu’il convient aujourd’hui d’accélérer. »  a-t-il expliqué.

Télécharger le dossier de presse du CNI.

 

 

> Le chef du gouvernement, a également souligné via son compte Twitter que les nouvelles technologies sont une chance « historique de rebattre les cartes de l’industrie », en précisant que les véhicules autonomes seront les voitures de demain.

 

 

 

 

 

> La Ministre des Transports, Elisabeth Borne, a rappelé une nouvelle fois l’action du gouvernement pour le développement des véhicules autonomes avec sa future loi pour « préparer les transports de demain »

 

 

 

> Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances, a également souligné que la France doit investir dans les nouvelles technologies.

 

 

DES EXPÉRIMENTATIONS À GRANDE ECHELLE DES 2018

La volonté du gouvernement est d’inciter les acteurs français du secteur à pouvoir lancer dès 2018 des expérimentations à grande échelle, à la fois pour les véhicules particuliers et pour les transports en commun.

Par sa participation au CNI, NAVYA est heureux d’avoir rencontré et échangé avec les membres du Gouvernement, et ainsi, de contribuer à faire avancer les travaux pour le développement des véhicules autonomes et leur mise en circulation.